Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 11:24

On l'a déjà vu dans des articles précédents, au Vietnam tout le monde est susceptible de vendre quelque chose... Fruits, légumes, outillage, papeterie, médicaments, alcool, tabac, peut importe, il suffit de s'acheter un lot de trucs bidules puis d'aller le revendre dans la rue ou sur les marchés en espérant faire un petit bénéfice et ainsi améliorer son quotidien.

 

Ainsi, partout, dans des boutiques ou à même le sol ou de façon itinérante on vous propose des tas de choses à acheter.  On pourrait se dire, bien, parfait, dès qu'il manque quelque chose à la maison il suffit de prendre sa moto ou de marcher un peu pour acheter ce dont on a besoin... Oui, certes, mais le commerce vietnamien ne s'arrête pas là !

 

Car en plus des nombreux marchés et des vendeurs au petit bonheur, des petits malins ont choisi une troisième voie : le porte à porte !

 

Rien arrête le petit profit ! A l'image des estafettes qui parcourent nos campagnes pour permettre aux gens d'acheter près de chez eux un poisson, du pain ou tout autre chose, des femmes à bicyclette pèdalent le long des rizières pour proposer leurs denrées directement à domicile.

 

Voici deux exemples. (merci à ces gentilles commerçantes d'avoir accepter que les prenne en photo !)

 

boucherie

 

La boucherie en biclou ! On choisi son morceau dans la cage et hop, un coup de couteau et marché conclu !

 

droguerie

 

Droguerie à domicile grâce au moyen de locomotion n°1 au Vietnam : Le VELO ! (Les charges peuvent parfois être beaucoup plus spectaculaires et atteindre des sommets !)

 

Petite curiosité, un troisième camelot est passé un jour à la maison mais cette fois pour acheter et non pas pour vendre... A vélo toujours, la vendeuse proposait à tout le monde d'acheter leur déchets recyclables... En vue de les revendre à des usines de recyclage et de gagner un peu de sou... Incredible isn't it ? Mais on l'a déjà vu aussi, il est vrai que le ramassage des poubelles est quasi inexistant au pays du dragon... Une solution comme une autre pour lutter contre les poubelles qui s'amassent le long des routes !

 

A+ pour + de quotidien vietnamien !

Pour les petits nouveaux, cliquez là : le vietnam au quOtidien

Repost 0
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 15:14
Comme promis dans un article précédent [ Le Vietnam au quotidien 24 - Histoire : Le Vietnam des années 20 en photos  ] voici quelques lignes sur l'étrange arène Hô Quyên de Huê...

Elle se trouve un peu en marge de la ville le long de la rivière des parfums et à été construite en 1830 sous le règne de l'empereur Minh Mang pour y organiser les traditionnels combats de tigres et d'éléphants !


Eléphants amenés à l'arèneEléphants amenés à l'arène au début du 19e siècle.

Le combat opposait exactement cinq tigres à un éléphant... Ce "spectacle" était organisé pour le plaisir du souverain et des mandarins. Et si vous imaginez un éléphant hurlant de douleur sous les crocs et les griffes des tigres vous vous trompez (ah ah ah) énormément car évidemment, la symbolique était grande dans ces combats : L'éléphant représentait le pouvoir impérial  et celui de sa cour, sa toute puissance, son pouvoir absolu... Dans ces conditions l'éléphant ne devait pas perdre et les tigres se voyaient retirer leurs crocs et leurs griffes avant d'aller combattre... Imaginez donc plutôt cinq tigres se faisant écrabouiller et éventrer par un éléphant super furieux...
L'empereur se plaçait d'ailleur au dessus de la grande porte, celle de l'éléphant, face aux cinq cages des tigres.

L'arène Hô Quyên aujourd'hui.

Ho Quyen
Ho Quyen2.gif
Cette arène servait aussi d'entraînement aux éléphants de guerre de l'armée impériale...
Le dernier affrontement entre tigres et éléphant aurait eu lieu en 1904.


Mais ce qui est "amusant" dans l'histoire de cette arène (même si d'un point de vue moderne il n'y a rien d'amusant là-dedans.... Je vous l'accorde, tout ça est assez tragique en fait !)  c'est sa raison d'être. Les combats de tigres et d'éléphants existaient déjà bien avant 1830, alors pourquoi tout d'un coup l'empereur vietnamien a voulu jouer à l'empereur de Rome ???
Et bien chers amis tout simplement parce qu'autrefois les combats se déroulaient sur les bords de la Rivières des Parfums et l'empereur et sa cour assistaient à ce carnage depuis une embarcation sur le fleuve... Tout allait bien jusqu'au jour où un tigre refusant le combat contre le pachyderme s'est jeté dans le fleuve et a nagé en direction du souverain ! Imaginez la trouille et la panique à bord ! Bon, je suppose que le tigre s'est fait trucider par la garde, quant à l'empereur, pour ne plus jamais revivre ça, il à décidé la construction d'une arène et surtout de voir le combat d'en haut... Bien à l'abris ! En plus c'est vrai qu'on voit mieux d'en haut, non ?

Plus d'infos sur l'empereur Minh Mang, c'est là : Les trésors du Vietnam 3 - Le tombeau de l'empereur Minh Mang

A+ pour plus de Vietnam, d'Histoire et de combats d'animaux !!! Heu, non en fait il n'y aura plus de combats avec des bestioles, je suis pas trop fan...
Repost 0
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 14:55
Amoureux du Vietnam, je vous salue bien bas ! Pour poursuivre ma petite étude (mon petit inventaire ?)  sur les moeurs et coutumes de ce lointain et beau pays j'ai décidé depuis quelques temps de mettre à l'honneur les  fabuleux blogs qui se consacrent corps et âme au Vietnam...

Après le blog de Calliopé Le Vietnam au quotidien - 23 - Blog : Banh bao - Le blog des petites histoires croustillantes du vietnam   ], voici mon deuxième coup de coeur :

Terre Lointaine, le blog de Dông Phong

Terre Lointaine est un blog qui ravira les plus littéraires d'entre vous. Il est tenu avec talent par Dông Phong, un conteur, un poète qui, en plus de nous offrir ses vers sur sa vision humaniste du monde et sur sa terre lointaine si chère à son coeur, nous offre des traductions de qualités de grands poètes vietnamiens et de chansons de son pays d'origine...  Un blog dans lequel on aime flâner, se perdre et souvent s'arrêter pour lire et relire des vers qui nous touchent et nous bouleversent...

Terre Lointaine est pour Dông Phong un moyen de transmettre mais aussi de nouer des contacts avec ses (nombreux) lecteurs, d'échanger et de polémiquer parfois... Le monsieur réponds avec plaisir à tous les commentaires et est toujours présent lorsque  quelque chose se publie sur le Vietnam dans les autres blogs... (merci encore pour votre commentaire éclairé sur mon article sur Tich Quang Duc Monsieur Dông Phong !)

Dông Phong est donc un passionné qui n'a de cesse d'étudier le Vietnam et de transmettre généreuseument ses connaissances avec les internautes de passage... Et ses écrits ne s'arrêtent pas à son joli blog car le monsieur publie aussi des livres... Sur le Vietnam bien sûr !

Voici son dernier ouvrage publié chez Publibook :


dong phong terre lointaine
Si vous aimez l'Asie, le Vietnam et sa culture je vous encourage donc chaudement à aller lire et saluer ce grand monsieur qui tisse si joliement au fil de sa plume le lien étroit qui relie la France et le Vietnam...

Le site de Dông Phong,
Terre Lointaine :link
Pour en savoir plus sur le dernier ouvrage de Dông Phong : link
Repost 0
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 15:48
Lors de mon dernier séjour au Vietnam en 2008 j'ai acheté une série de cartes postales à une petite fille près de l'arène de Hô Quyên à Huê. (Une arène incroyable dont on reparlera plus tard !) Toutes sont des reproductions de photographies du début du XXe siecle... Images incroyables d'un Vietnam passé, très très lointain...

Les voici scannées... Bienvenue en Indochine, nous sommes dans le premier quart du XXe siecle, la France coloniale est bien implantée en Asie du sud-est, c'est le temps où les empereurs obéissaient à l'administration française, le temps où l'on ne parlait pas de Vietnam mais de Tonkin, d'Anam, de conchinchine...

Huê en 1926Une vue de Huê, la capitale impériale en 1926

Train Vietnam années 20Le train faisant la liaison Danang - Huê dans les années 20

Cavaliers impériaux années 20Des cavaliers impériaux à la même époque.

Mandarins à une audience années 20Des Mandarins demandant audiance à l'empereur.

Eléphants amenés à l'arèneDes éléphants amenés dans l'arène de Hô Quyên à Huê pour combattre des tigres... Ce spéctacle était très apprécié des empereurs vietnamiens...

Empereur ThanThaiL'empereur Thanh Thai (1879 - 1954) et ses deux petits frères entourés par leurs précepteurs. Thanh Thai est le dixième empereur du Vietnam, il règne sur le pays jusqu'en 1907.

l'Empereur Khai DinhL'empereur Khai Dinh (1885-1925) prenant son repas dans le palais de Cân Chanh. Cet empereur est placé au pouvoir par les français en 1916.

Mandarins à l'anniversaire de Khai DinhMandarins se prosternant lors de la cérémonie d'anniversaire de la mort de l'empereur Khai Dinh en 1926. Les mandarins étaient les hauts fonctionnaires de la buraucratie vietnamienne alors sous tutelle de la France.

Funérailles de Khai Dinh 2Les funérailles de l'empereur Khai Dinh.

Funérailles de Khai DinhLe lit funéraire de l'empereur Khai Dinh.

rivière des parfums funéraille de Khai Dinh-copie-1La rivière des parfums le jour des funérailles de l'empereur Khai Dinh. La rivière des parfums est le fleuve qui traverse la ville de Huê.

Couronnement de Bao DaiLe couronnement de Bao Dai (1913-1997), fil
s de l'empereur Khai Dinh, c'est le treizième souverain de la dynastie des Nguyen et dernier empereur du Vietnam... Cet empereur a connu les terribles tourments du XXe siecle. Seconde guerre mondiale, invasion japonaise, guerre d'Indochine, guerre américaine, prise du pouvoir par les communistes. Chassé de son pays il a fini sa vie en France.



A bientôt pour plus d'histoire et plus de Vietnam !

Repost 0
21 août 2009 5 21 /08 /août /2009 22:42
Amoureux de l'Asie et plus particulièrement du Vietnam... Bonjour ! (Xin chao !)

Pour connaitre et découvrir ce  beau et grand (et bien souvent étrange) pays il y a des tas de bouquins, de photos, de vidéos, de reportages TV... Et puis, il y a des blogs.

Comme d'autres je me suis amusé pour ma part à partager mes clichés, mes vidéos et mes impressions de voyages sur le Net pour transmettre un peu de "mon Vietnam"... Mais certains blogueurs ont une approche beaucoup plus fine et originale pour parler de ce pays.

C'est l'un d'entre eux que je voudrais mettre à l'honneur ici, ou plutôt l'une d'entre elles car il s'agit d'une fille  : Calliopé.


Dans son blog, Calliopé  nous raconte des histoires du pays de sa maman.  C'est d'ailleurs elle qui lui raconte tous ces récits et la jeune fille nous les retranscrit  pour notre plus grand plaisir ! Car la plume de la demoiselle est rapide, énergique et plein d'humour. Elle s'amuse à nous raconter ces histoires et je peux vous l'assurer on s'amuse avec elle !
Il s'agit
d'histoires (croustillantes !) familliales ou de proches  et de contes, vous savez ceux que l'on nous raconte quand on est petit...


Son blog  s'appelle Banh bao :



Allez-y, vous y decouvrirez tout ce que l'on ne voit pas dans les photos, les vidéos et les récits de voyages. Ces petites choses parfois légères, parfois profondes qui seules peuvent nous aider à mieux connaitre un peuple et son pays : des histoires...

Au fait, vous voulez savoir ce que signifie Banh bao ? Alors là ne comptez pas sur moi pour vous le dire, allez plutôt le demander à  Calliopé !

Le blog de calliopé, Banh bao - Le blog des petites histoires croustillantes du Vietnam : link


A bientôt pour plus de blogs sur le Vietnam !
Repost 0
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 10:35
Lorsque l'on se promène au Vietnam on est rapidement frappé et attiré par de belles affiches colorées que notre oeil occidental n'a pas l'habitude de voir. Des affiches un peu rétro au charme désuet... Et quand on s'approche un peu plus ces affiches nous envoient des tas de messages... Et oui, le Vietnam est une dictature et comme toutes les dictatures la propagande est l'arme numéro un du pouvoir...


Depuis la fin de la seconde guerre du Vietnam (1975) tout le pays est unifié sous le pouvoir de Hanoï. Un pouvoir communiste intransigeant, dur qui refuse obstinément de partager le contrôle du pays, de reconnaitre les libertés individuelles, d'accepter une opposition...
Quand on se promène en tant que touriste, il est vrai que tout cela n'est pas frappant. La police est présente mais pas omniprésente, l'armée est dans les casernes (mais beaucoup à la télé !) les gens circulent, travaillent, s'amusent...
En fait tout se fait insidieusement. Les gens doivent prévenir les autorités de leur déplacements, les hôteliers fournissent les passeports des touristes qui ont la "bougeotte" (on a du signaler un changement de chambre au sein du même hôtel !), lorsque vous faîtes un trek en forêt, régulièrement un fonctionnaire passe par votre guide pour voir s'il ne manque personne et savoir quelles seront les prochaines étapes.. Le système est-il efficace ? En tout cas le gouvernement donne l'illusion à la population qu'il contrôle et voit tout.


La pression peut même s'avérer violente pour les plus recalcitrants... Nombre d'opposants sont en prison ou assignés à résidence simplement parce qu'ils ont écrit ou dit des choses contre le pouvoir en place...
Quand on discute avec les gens on se rend vite compte qu'ils sont fiers de leur passé de lutte (tout du moins quand on discute avec les gens du nord). Fiers de s'être libérés du poid colonial, fiers d'avoir resisté à la première puissance mondiale, fiers de leur leader Ho Chi Minh qui a fait entrer le Vietnam dans une nouvelle ère. Mais les gens sont surtout interressés par l'avenir et les autres ! Ils ont soifs de contacts avec les touristes, d'échanges amicaux, d'ouverture sur l'étranger ! Partout on est frappé par la gentillesse de l'accueil et l'envie de parler, d'échanger... Les gens viennent vous serrer la main, vous invite à boire des coups, vous disent que le Vietnam change et que le passé c'est le passé mais maintenant l'important c'est de faire progresser le pays ... Progresser ?


Alors quel est l'impact de cette propagande sur les gens ? En fait la jeunesse omniprésente  à d'autres aspirations que ces images d'un passé entretenu... Depuis l'ouverture du pays au tourisme et au commerce mondial le modèle capitaliste occidental et asiatique (Japon, Corée, Taïwan...) s'impose à tous. Les gens veulent gagner de l'argent pour leur famille et leur confort, le reste... Le pouvoir, le communisme...Tout cela est de moindre importance tant la corruption à pollué tous les niveaux de la vie... Du plus petit fonctionnaire jusqu'au sommet de l'Etat on fait subir un odieux racket à la population... Le pouvoir est donc complètement décrédibilisé et est
plus perçu comme un ennemi que comme un protecteur... La jeunesse  se tourne donc vers l'ailleurs. Mais arrivera t-elle à donner une deuxième vie au Vietnam ? Une vie de "l'après Ho Chi Minh" ? Le voisin chinois leur montre que la marche est malheureusement longue et douloureuse... Très douloureuse.

Un petit prolongement ? C'est là : Le Vietnam au quotidien 31 - La voix du parti

+ de Vietnam ? 4 catégories pour vous !
vietnam
le vietnam au quOtidien
trésOrs du vietnam
bestiaire du vietnam
Repost 0
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 12:37
Ames sensibles, s'abstenir !

Tout le monde connait la célèbre photo de   Malcom W. Browne     montrant un bonze vietnamien s'immolant par le feu à Saigon devant un public de moines médusés  . Et bien ce moine bouddhiste s'appelait Thich Quang Duc, il avait 73 ans et le 11 juin 1963 il a décidé de mourir de façon spéctaculaire pour protester contre la politique antibouddhiste du gouvernement du sud Vietnam...


Un peu d'histoire... En 1963 le Vietnam est coupé en deux depuis le départ des français en 1954. ( voir :  Le Vietnam au quotidien 18 - Drapeaux  ) Au nord, c'est le Vietnam communiste de Ho Chi Minh et au sud un Vietnam proaméricain dirigé par Ngo Dinh Diem.
Ce dernier refuse d'organiser en 1956 des éléctions qui visent à réunifier le pays car il craint la victoire des communistes. Ceci marque le début de la guerre civile entre le Vietnam nord et le Vietnam sud...

Ngo Dinh Diem, catholique et seul maître du sud impose sa dictature et martyrise les bouddhistes (emprisonnements de moines, destructions de pagodes). Epuisé par cet acharnement, le vieux maître décide de se sacrifier pour hurler la douleur de sa religion...

Il arrive dans une vieille Austin avec ses compagnons, s'assied au milieu d'un grand carrefour de Saigon, deux moines l'aspergent d'essence et l'enflamment...
D'autres moines suivront son exemple... La photo de Browne se retrouve peu après sur le bureau de J.F. Kennedy qui décide alors de stopper ces horreurs... Quatre mois plus tard les services secrêts américains organisent un putch contre Ngo Dhinh Diem, le fusillent et placent un autre dictateur moins "rigide" mais toujours à leurs bottes à sa place...

Thich Quang Duc, le vieu moine, est vénéré par les bouddhistes car il a offert sa douleur et sa mort pour libérer les siens de la persecution.

Vous pouvez voir la voiture qui l'a ammené sur le lieu de son suicide au temple de la litterature à Huê où elle est considérée comme une relique...


La voiture est dans un petit temple ouvert et rappelle aux disciples et aux visiteurs le sacrifice du vieux Quang Duc...

Info supplémentaire : le suicide des bonzes par le feu est toujours d'actualité. En 2001, un moine s'est immolé à Danang, Vietnam, pour protester contre... La persécution de l'Eglise Bouddhique par le gouvernement vietnamien...Et en 2003 un bonze vietnamien s'est immolé en Caroline du Nord, USA,  pour récclamer la liberté de culte au Vietnam et le respect des droits de l'Homme pour tous les vietnamiens...

Et oui, le Vietnam est toujours une dictature... Et le desespoir des partisans vietnamiens des droits de l'Homme toujours aussi grand...

A+ pour plus de Vietnam !
Repost 0
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 00:54
Et oui, au Vietnam aussi on fait la fête ! Le tout c'est de savoir ce qui se cache derrière le mot "fête"...

Pour ma part, lorsque je vais là-bas, le simple mot "fête", ou plutôt
"THE PARTY !!!" comme ils l'appellent  me fait trembler et me donne des sueurs froides... Certains doivent déjà se dire que je suis un sale vieux con qui n'aime pas danser et rire en plaisantant avec ses copains d'amitié... Je vous arrête tout de suite, ce n'est pas ce genre de fête qui me fait peur...

En effet, au Vietnam comme ailleurs faire la fête c'est s'amuser, draguer,  danser,  manger, chanter (beaucoup) et  boire (beaucoup aussi)... Mais pour certains faire la fête c'est surtout boire et puis boire sans oublier de boire aussi...

Et oui, les vienamiens sont de grands buveurs ( y a t-il un pays ou on ne picole pas ?) et les "party" sont l'occasion de se murger violemment la tête en toute amitié...

A chaque retour au Vietnam j'ai donc droit à ce genre de phrase : "Arno ! Tonight, my friends come  to make the party  with you !!!" Et moi, à chaque fois, je me dis "Et merde..." parce que je ne suis pas un grand buveur, parce que je sais que je ne peux pas refuser (chuis poli et bien élevé), et surtout parce eux sont de TRES grands buveurs...

Alors, voilà comment ça se passe...


Déjà, on est entre mecs, les nanas ont préparé la pitance (toujours excellente...), déployé la natte, disposé les bols, les verres et les baguettes et après basta, elles vont manger de leur côté dans la cuisine... Machos les vietnamiens ?
Ensuite, quand on est bien peinards entre nous, la Party!!! peut commencer ! On trinque, on trinque, on trinque, on rigole, on grignotte (attention pas de riz ! Quand on fait la "Party !", on picole comme des brutes et seulement quand on arrête de boire on peut manger du riz...) et moi à chaque fois je suis malade assez rapidement (je vous passe les détails), ivre mort, complètement décalqué et eux, ils sont tout rouges mais toujours debouts et toujous prèt à en découdre ! Car la Party !!! est un combat ! Un combat virile !

Je m'explique. Le jeu c'est, tout en trinquant  d'indiquer à son camarade la quantité de liquide qu'il devra absorber... 30 % 50 % 100 %... Bien entendu 9 fois sur dix il faut faire "100 %", c'est à dire des culs secs... Et des culs secs, on en fait plein, plein, plein... Le trucs c'est de montrer sa virilité, sa puissance alcoolique, son aura sacré éthylique... Burp !

Mais que boit-on au Vietnam ? Et bien plein de trucs, du whisky, des liqueurs bizarres avec des hippocampes dedans ou des serpents, mais surtout... De la VODKA !!!


Mes camarades de jeu se défoncent gentiment à la vodka, et moi, bourré comme un coin, j'essaye de pas trop dire de bêtises pour pas véxer mes copains de biture...

Et quand on en a marre de la vodka... On boit des bières !!!


Plein de bières pour moi car la dernière fois la vodka m'avait complètement atomisé... Mes copains m'on dit de laisser tomber la vodka, par contre ils ont pas laissé tomber les 100 %...

Quand la Party s'achève, tout le monde est défoncé, alors on appelle les femmes pour nous donner du riz et puis après elles rangent et nous on boit du thé pour se laver les boyaux et puis on va se coucher parce qu'on est plein comme des grosses otaries... (Je dis "on" car à se stade je ne sais plus qui je suis et je me prends souvent pour un vrai vietnamien...)

Voilà, attention donc si vous voyagez là-bas et si un groupe de types vous dit en souriant "We want to make the Party with you !!!". Sachez que si vous acceptez, la soirée risque d'être brève et très intense...

A+ pour + de Vietnam !!!
Cliquez sur les catégories :
- vietnam
- le vietnam au quOtidien
- bestiaire du vietnam
- trésOrs du vietnam
Repost 0
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 10:42
Cela faisait longtemps que je voulais vous parler des légumes vietnamiens, et puis j'ai toujours remis ça à plus tard... Cette fois c'est la bonne, je le fais mon article !

En effet j'ai déjà abordé le thème de la nourriture dans ce blog au travers de différents thèmes, mais ne pas parler des légumes était une faute impardonnable tant ils sont importants dans la cuisine vietnamienne... Une cuisine équilibrée, riche, diversifiée, inventive et ... Succulente !

Pour ceux qui veulent d'abord lire ou relire les articles précédents sur la table vietnamienne, voici les liens :

- Le Vietnam au quotidien 2 - Les fruits
- Le Vietnam au quotidien 3 - le PHỞ
- Le Vietnam au quotidien 4 - Gourmandises
- Les trésors du Vietnam 4 - Cuisine, recettes et repas de famille...

Pour les autres... C'est parti mon kiki ! (Et oui, je suis pour les expressions kitchs...)

Comme les fruits, les légumes poussent à foison dans ce beau pays vert gorgé d'eau et de lumière... Je ne vais pas parler du riz qui est partout et qui est la base de l'alimentation mais plutôt de ce qui est cuisiné à côté pour l'agrémenter... (Si vous voulez du riz :  Le Vietnam au quotidien 11 - Rizières )

Les légumes, bien évidemment les vietnamiens les trouvent au marché, le centre économique du quotidien vietnamien, (pour le marché, voir :  Le vietnam au quotidien 8 - Le marché ) les étals débordent, les précieux légumes sont partout, partout, partout...


Vous pouvez voir ici des choux, des carottes, des cacahuètes, des liserons d'eau (Mmmmmmmm, trop bon !), des courge
s amères, des courges vietnamiennes, des taros, des patates douces, de la citrouille, des haricots longs, des tomates, des oignons, on voit même du tofu... Et + et + mais je n'est pas les mots... Gloups !

Mais le système D n'ai jamais loin ici et, quand ils le peuvent les vietnamiens élèvent quelques animaux, s'occupent de leur coin de rizière, plantent des arbres fruitiers dans leur jardin et... S'occupent d'un beau potager !

Voici en vidéo le potager de tata !


Et oui, ça demande de l'entretient de cultiver ses légumes...

En petit bonus, voici une technique pour arroser vos légumes si vous n'avez pas de tuyaux d'arrosage !



Faut avoir le coup de main, c'est tout ! Mais qu'arrose tata ? Et bien des liserons d'eau, des choux, des patates douces, des oignons, de la menthe et des herbes arômatiques...

Allez, on passe aux légumes que l'on trouve dans les assiettes ! Mais avant de manger, il faut cuisiner...


Phuong et Huê préparent les herbes arômatiques tout juste prélevées dans le jardin...


Phuong et Thuy découpent les concombres... Enfin surtout Phuong car Thuy, elle, attend plutôt le moment propice pour croquer un p'tit morceau !

A table !!!

Alors, qu'est-ce qu'on a à se mettre sous la dent ?


Des pousses de sojas frais...


Des pousses de bambou...


Des concombres et des carottes arômatisées au piment et au vinaigre blanc...

Un plat super frais composé de sojas, de carottes, de choux, de cacahuètes, de bananier et d'herbes arômatiques...

Excellent pour composer ses rouleaux de printemps !


Et on mange aussi...


De la soupe de courges... avec ou sans viande :


Et des tas d'autres plats que je n'ai pas pris en photo (Aaaaarg !J'ai raté les liserons d'eau !!! Mon légume préféré... ) ou tout simplement que je n'ai pas mangé... Je fixerai ma caméra et mon appareil photo à mes lunettes lors de mon prochain voyage, promis !

A bientôt à tous !
nOnOOï !

Repost 0
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 17:16
Au cours de son histoire longue et douloureuse le Vietnam s'est étendu en poussant les autres populations, s'est vu envahir, colonisé, s'est coupé en deux pour enfin se réunifier à l'issue de la guerre américaine... Je ne vais pas ici vous présenter l'histoire du Vietnam (on verra ça plus tard !) mais simplement vous présenter les différents drapeaux sous lesquels s'est déroulé le destin tragique du pays du dragon...


Le drapeau le plus ancien que j'ai trouvé est celui de la dynastie Nguyen ( 1890 - 1948 ) :


Nguyen est le nom de la dernière dynastie vietnamienne. Les Nguyen s'emparent du pouvoir en 1802 au détriment de la dynastie Le et unifient le pays sous ce drapeau en lui donnant le nom de Viet Nam (le sud des Viets)...
L'or représente la peau du peuple vietnamien et les trois bandes rouges les trois grandes régions du pays : Tonkin, Anam, Conchinchine.

En 1920 les Nguyen transforment le drapeau de la dynastie en ne faisant qu'une seule bande avec les  trois... Volonté d'affirmer l'unité du pays ?


Entre temps, débarquent les français qui colonisent le pays à partir de 1858 et crééent l'Union Indochinoise en 1887 en englobant le Laos et le Cambodge voisins... Pour représenter les trois régions vietnamiennes, la France impose ce drapeau à nos amis vietnamiens :


L'or, couleur de l'Asie, est conservé, les trois bandes disparaissent et apparait le drapeau tricolore pour affirmer la présence française dans cette belle région du monde... Tout du moins jusqu'en 1954.

39-45, seconde guerre mondiale, les français sont chassés d'Indochine par les Japonais. 1945, les français reviennent, bien décidés à reprendre ce qui (à leurs yeux) leur appartient. Sauf  que tous les vietnamiens ne sont pas d'accord ! Ho Chi Minh se lance avec ses troupes communistes révolutionnaires dans une guérrilla terrible contre l'occupant français... Ses partisans resistent avec ce drapeau à la main :


Le rouge est la couleur du communisme et du sang des martyrs et l'étoile jaune représente l'unité du Vietnam. Les cinq branches de l'étoile représentent l'union des ouvriers, des paysans, des soldats, des intellectuels et de la jeunesse.
En 1954, les français prennent une dérouillée et quitte définitivement la péninsule indochinoise... En laissant le pays coupé en deux.

Le nord est aux mains de Ho chi Minh. Voici le drapeau choisi à partir de 1955 :


Le drapeau garde son apparence première, seule l'étoile est redessinée.

Et le sud est au main d'un gouvernement provisoire pro-occidental qui reprend le drapeau des Nguyen en 1955 :


La partie sud craignant la volonté des communistes d'unifier le pays sous leur étoile déclare son indépendance vis à vis du nord ce qui marque le début d'une des plus grande tragédie de la fin du XXe siècle... Le sud appelle les Américains à la rescousse, c'est la deuxième guerre du Vietnam, de loin la plus terrible...

1976, le sud s'écroule, les américains rentrent chez eux, les communistes s'emparent du pays qui est maintenant unifié sous le drapeau rouge à étoile jaune.

Le drapeau jaune à bandes rouges ne disparait pas pour autant car il symbolise le Vietnam libre pour tous les éxilés  et opposants vietnamiens... Quand on se promène dans le XIIIe arrondissement de Paris, c'est celui-là qu'on voit partout, pas celui à l'étoile...

Défilé
à Paris 13 pour fêter le 60e anniversaire du drapeau à trois bandes  :


Un parterre de fleurs à Ho Chi Minh Ville (ex-Saigon et ex-capitale du sud indépendant) aujourdhui  :


Pour plus de Vietnam, balladez-vous dans ces catégories : le vietnam au quOtidien 
                                                                                                            trésOrs du vietnam
                                                                                                            bestiaire du vietnam
                                                                                                            vietnam

Repost 0

Dans Quelle Optique ?

  • : le blOg qui fait Oï !
  • le blOg qui fait Oï !
  • : Voyageurs, Gamers, Legofans, cintrés de la soucoupe, BDphiles,mélomanes, amoureux fous de l'Asie et + et + et + Venez faire Oï ! avec moi !
  • Contact

Blogothèque