Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 15:02
Pour la catégorie des dédicaces BD je me permets aujourd'hui  d'élargir mes frontières, de faire déborder le vase, de repousser les limites que je m'étais imposées...
Je m'explique. Cette dédicace n'a pas été faite pour moi et il ne s'agit pas d'une dédicace BD mais d'une dédicace "album de jeunesse"...

Houlà, j'en vois déjà qui ricanent, d'autres qui partent en claquant la porte, d'autres encore qui lèvent les yeux au ciel en se disant que ce nOnO Oï! est vraiment le roi des escrocs...

Bon, pour les autres, les curieux et ceux qui n'ont que ça à faire, voilà le pourquoi du comment. A l'école où je travaille il nous arrive de recevoir des auteurs et illustrateurs. Ceux-ci rencontrent les enfants et nous laissent de jolies dédicaces. Et, voulant vous montrer la jolie dédicace que nous avons reçu il y a peu, un collègue m'a gentiment déniché une dédicace plus ancienne (2005) dessinée par Sebastien Mourrain, l'illustrateur du magnifique album Loup Gris. Impossible de faire l'impasse sur ce chouette dessin ! (Le nouveau attendra un peu !)

Ok, allez-vous me dire, mais on parle de BD ou pas ? Non, evidemment, un album n'est pas une bande déssinée, mais il s'agit toujours de dessin, non ? De rapport à l'image crayonnée, colorée, dessinée... D'histoire racontée par le texte et le dessin, l'un alimentant l'autre et vis et versa... Enfin bref, tout cela est trop joli pour ne pas être publié ici ! Et puis lorsqu'un auteur vous laisse une trace de son travail, moi je ne peux pas faire autrement, je fond et je deviens archi fan...

En 2005, donc, Sebastien Mourrain est venu présenter son travail sur Loup Gris aux enfants...

loup gris
Et il leur a laissé une chouette dédicace a coller sur le mur de la classe !

loup gris dedicace
Grands et petits, allez vite lire la belle aventure de loup gris, un loup qui s'ennuie dans son histoire et qui va chercher un peu d'aide et de réconfort dans les autres livres de la bibliothèque... Cet album est une chouette ballade au pays des contes et de la litterature de jeunesse, vous savez ces petites histoires qui font le lien entre les petits et les papis...

A+ pour + de dessins !
Repost 0
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 14:39
Lors de mon dernier article BD sur ma rencontre avec Cédric Perez je vous avais dit que l'auteur était venu à Rouen pour dédicacer deux albums... Après ma présentation de Caligari ( vous ne l'avez pas vu ? Pas grave, c'est là : Dédicace 7 - Cédric Perez [ Caligari ]  ) voici donc cette deuxième BD ...

The Ape, le singe tueur

the ape Cedric Perez
Et la jolie dédicace qui va avec !

dedicace The Ape
A l'instar de Caligari qui était la version BD du film Le cabinet du docteur Caligari, The Ape, le singe tueur est l'adaptation d'un film américain de William Night : The Ape (1940).

The ape le singe tueur
Deux adaptations de films en noir et blanc donc (C'est le seul point commun  entre les oeuvres ! On peut peut-être ajouter la présence importante d'un cirque dans les deux films, mais bon...).
Cédric Perez m'a affirmé que l'adaptation de films ne sera pas le fil rouge de son dessin, ces deux scénarios lui ont plu, point. D'ailleurs je crois qu'il travaille actuellement sur tout autre chose...


Mais The Ape, c'est quoi ? Et bien à l'origine c'est un film de série B pas très bon, tout juste sympathique porté à bouts de bras par l'acteur Boris Karloff qui joue avec brio le rôle d'un savant "fou"... Ce denier travaille avec passion sur la guérison de sa jeune et belle voisine  atteinte de la polio (sa femme et sa fille ayant succombé à cette terrible maladie quelques années auparavant)... Et il va profiter de l'évasion d'un gorille en colère du cirque voisin pour récupérer les ingrédients dont il a besoin pour fabriquer son remède miracle... Comment ? A vous de lire la BD ou de voir le film, un classique du film d'épouvante des années d'avant !

A+ pour + de BD ! (et de films en noir et blanc !)

dédicaces BD
Repost 0
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 20:34
Ah, voilà une dédicace comme je les aime... C'est en me promenant sur Rouen que je suis tombé par hasard sur une séance de dédicaces dans ma boutique BD préférée, Au Grand Nulle Part.
Au-Grand-Nulle-Part.jpgNi une ni deux je me suis engouffré dans le magasin pour découvrir cet auteur et son travail, bien décidé à oublier ma mésaventure avec la dédicace de Enki Bilal... (voir :  Dédicace 6 - Enki Bilal [ Le sommeil du monstre ] et [ 32 Décembre ] )

Il s'agissait de Cédric Perez, un jeune auteur de BD venu dédicacer deux livres... Chouette ! Car ici, pas de gardes du corps, de foule compacte, de psychodrame... Non, juste un auteur accessible ravi de discuter avec les clients de passage et le gérant des lieux dans  une petite boutique sympa... Le pied ! Nous avons pu parler BD, de sa façon de travailler, de ses choix de sujets et même de son déménagement sur Rouen... (Le monsieur venait de quitter la Méditerrannée pour s'installer en Normandie... Strange, isn't it ?)

Le premier dessin reçu était pour Caligari. (Car qui dit deux livres, dit... Deux dessins ! Hi hi hi...)

Caligari Cedric Perez
Et voilà mon dessin :

dedicace Caligari
Chouette n'est-ce pas ?

Dans ce livre, Perez s'est amusé à dessiner la version BD du célèbre film expressionniste allemand "Le cabinet de Docteur Caligari" de Robert Wiene (1919). Cette histoire raconte les méfaits d'un étrange docteur passionné de somnambulisme qui utilise l'un de ses patients pour assassiner des gens... Mais je ne veux pas vous parler de l'histoire car la chute est tout bonnement incroyable. Je vous laisse donc découvrir et apprécier ce super polar en film ou en BD ou les deux ! (L'auteur m'a fortement conseillé de découvrir le film).

Le cabinet du Docteur Caligari Affiche
L'adaptation est vraiment réussie car le dessin de Perez est très soigné et vraiment agréable à regarder mais aussi parce que la mise en page genre "feuilleton de journaux" accompagne parfaitement l'enquète menée par le héros de l'histoire. Les pages sont découpées en épisodes et chaque fin appelle un nouveau rebondissement.... Avis aux amateurs !

Le site de Cédric Perez :link

Repost 0
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 21:09


Moment le plus sympa du salon : Rencontrer des artistes et recevoir une petite dédicace !!!
Chibi Japan Expo recevait cette année à Montreuil deux Mangakas (auteurs de mangas) : Kyô Hatsuki et Yûsuke Kosaki... A cause d'un tirage au sort très frustrant je n'ai pu rencontrer que mademoiselle Hatsuki... Demi victoire mais victoire quand même !

A vrai dire je ne connaissais avant le salon ni l'un ni l'autre mais ce n'est pas grave, j'adore découvrir et apprendre, j'adore les auteurs/dessinateurs et j'adore qu'ils me fassent des dédicaces !



Kyô Hatsuki est née à Osaka et est devenue Mangaka après avoir fait des tas de boulots (modèle, pêcheur, routier... ). C'est en fait une rencontre qui va changer sa vie et la faire venir au manga... Un dessinateur va en effet la former et l'expérience sera très concluante car la Mangaka est aujourd'hui publiée un peu partout dans le monde et est à la tête d'une équpipe au sein du sudio qu'elle a créé, le studio Stava.
Tout de suite elle s'attache au genre érotique et publie ses histoires dans des fanzines (Kudaranaizo ! ; Quo Vadis ; Sex Crime ; Baby Powder). Et en 1999 commence sa grande saga, celle qui va la faire véritablement connaitre : Love Junkies.



Le Tome 1

Un extrait du Tome 11

Love Junkies raconte les tribulations érotico-sexuelles mais aussi amoureuses d'un jeune garçon, un peu emprunté au début mais qui va vite multiplier les rencontres d'un soir et les histoires plus sérieuses et devenir ainsi un "habitué" de l'amour. Seduction, amour, sexe, larmes, deception, espoir s'étalent sur  27 tomes mais aussi beaucoup d'humour car notre jeune seducteur est apparemment très fort pour se mettre dans des situations impossibles... Ca vous tente ? Moi je mettrais bien le nez dans un Tome pour voir...

Pour l'heure voici ma super dédicace faîtes par  Kyô Hatsuki sur une très jolie illustration en couleur...


Ah, les charmes discrets et délicats des jeunes filles du pays du soleil levant...

Si vous voulez en savoir + sur Love Junkies, c'est là : link
Pour + de dédicaces, c'est là : dédicaces BD

Et pour + de Chibi Japan Expo 2009 :
Chibi Japan Expo 2009 : Des gens connus !
Chibi Japan Expo 2009 : Cosplay !


A bientôt pour + et + de plein de trucs et de machins chouettes, Yahouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu !
Repost 0
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 22:28
Bon, je redoutais ce moment mais voilà, il faut y passer un jour. Je me suis engagé à vous montrer toutes mes dédicaces BD, il faut donc que je vous parle de ces deux là... Je vous préviens tout de suite, surtout si vous êtes des fans ultimes de Enki Bilal, vous allez être hyper déçus ! En effet, c'est un pur grand moment de loose que je m'en vais vous narrer ici !

Dans ma petite tête une dédicace BD c'est un petit magasin de quartier ou un festival local avec un auteur derrière sa petite table improvisée qui fait de jolis dessins à quelques amoureux de cases et de bulles tout en papotant gentiment... J'aime beaucoup ce que vous faites... 'Pouvez m'dessiner une geuzesse ???  Vous encrez avant le crayonnage ou le contraire ? Enfin bref un petit moment sympathique et détendu pour tout le monde...

Alors donc lorsque j'ai appris que Enki Bilal venait à la Fnac de Rouen pour dédicacer 32 décembre qui venait juste de paraitre (2002) je me suis dit que j'allais a nouveau recevoir un magnifique dessin d'un grand monsieur de la BD... Enki Bilal... La Trilogie de Nikopol !!! Magnifique ! Partie de Chasse !!! Extraordinaire !
Bon j'étais moins fan de 32 décembre, deuxième volet de sa série d'alors, mais un dessin de Bilal ça ne se refuse pas !

Et moi, couillon de la lune, toujours dans mes pensées, je vais à la Fnac en prenant mon temps avec sous le bras deux albums du maître (non mais quel couillon vraiment !) me disant que j'arriverrais bien à lui soutirer deux dessins tellement je suis sympas, tellement j'aime les dessinateurs ! J'arrive donc à la Fnac un peu à la bourre et là... Le choc. Une marée humaine aglutinée devant le forum encadrée par des employés du magasins tout rouges et tout stréssés. J'avais omis un détail. Bilal est une "star" de la BD. Une très grande "star"...

Merdoum. Ca va être long là. Très long en fait. Je fais la queue, j'attends, je suis tellement loin que je le vois même pas travailler et ça avance pas, ça traine, on est sérré, il fait chaud, c'est nul.
Là-dessus des gens de la Fnac arrivent en nous disant que l'auteur doit partir, qu'il va rater son train pour Paris, que c'est super important et qu'il faudrait qu'on s'écarte pour le laisser passer et qu'on rentre chez nous maintenant... De KeuOI ? Hors de question, moi je reste, je veux un dessin ! Seul problème, tout le monde a pensé la même chose et donc personne n'a bougé.

Après un autre moment d'attente sur fond de  plaintes desespérées du responsable de la Com' de la Fnac qui pleurait dans son téléphone parce que vraiment là il faut qu'il prenne son train le Bilal, voilà le maitre qui apparait encadré par des types de la Fnac qui le tire par la manche en se frayant un chemin à travers la foule !!! Laissez-le passer, il doit prendre son  train, il a pas le temps ... Mon sang ne fait qu'un tour, je me plante devant lui et lui tend 32 Décembre avec un Siouplé m'sieur larmoyant...


Et Enki Bilal me fait ça avec son beau crayon...


Et le voilà qui s'en va emporté par la foule qui l'emporte et tout et tout... De KeuOi ??? Un p'tit dessin merde, allez vite ! Je double tout le monde à fond les ballons, les types de la Fnac le portent presque pour allez plus vite, je tends Le sommeil du monstre (le premier volet) avec un stylo tout en marchant...


Et Enki Bilal, lui aussi tout en marchant me fais cette chose que je crois être une signature...


On voit bien qu'il marchait non ? Enfin bref ils ont continué de le pousser jusqu'à la sortie en hurlant que le train partait dans quelques minutes, qu'il l'aurait jamais tout ça tout ça... Et moi je suis resté planté là avec mes deux BD satisfait... Pendant deux secondes. Mais qu'est ce qui m'a pris de lui courrir après comme ça ??? Je me suis comporté comme le fan hystérique d'une Pop Star quelconque... Mon dieu c'te honte ! N'importe quoi ... Une dédicace c'est une rencontre, un échange, là c'était... Bah oui, n'importe quoi... Enki Bilal n'y est pour rien, c'est la Fnac qui a mal géré... Il a fait quelques dessins aux premiers arrivés en prenant beaucoup de temps (des dessins soignés donc) et le magasin n'a pas su canaliser l'afflux de monde... C'est ça être une Star ! Mais sur le coup ça m'a vexé ce côté star justement...Pour moi la BD c'est pas ça. Alors j'ai laissé tomber Bilal, je n'ai même pas acheté les deux volumes suivants... 

Bon allez, ça fait 7 ans que je boude, je vais peut être aller mettre mon nez dans la suite de la série... En fait j'aurai du ne plus aller à la Fnac pendant 7 ans, ça aurait été plus juste !

La série en dates et en images : Une quadrilogie dans laquelle Enki Bilal explore dans un futur proche le destin mêlé de 4 personnages perdus dans un monde au bord de la ruine, de la destruction, de l'aénantissement mental... Mais en parler longuement  ne serait pas juste car je ne l'ai jamais lue de A... à Z.


 Le sommeil du monstre
 Auteur : Enki Bilal
 Année : 1998











 32 Décembre
 Auteur : Enki Bilal
 Année : 2002











 Rendez-vous à Paris
 Auteur : Enki Bilal
 Année : 2006










 Quatre ?
 Auteur : Enki Bilal
 Année : 2007








Sans rancune monsieur Bilal, à une autre fois peut être !


Vous voulez voir les autres dédicaces ? Cliquez là : dédicaces BD
Repost 0
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 21:47
Parce que j'aime sincèrement les dessinateurs, voici pour vous un nouveau petit dessin... Qu'est ce que je dis moi ? Pourquoi "petit" ? Non, voici un nouveau et  beau dessin !

C'est ma troisième dédicace faites à Caen après les deux dédicaces de Peyraud. Et oui, le hasard a voulu que ce jour là Peyraud soit accompagné par Christian Cailleaux, un autre auteur, lui aussi en séance de dédicaces... (Vous n'avez pas lu les articles sur Peyraud ? Pauvres fous, courrez vite ici mais n'oubliez pas de revenir ! (  Dédicace 3 - Peyraud [ Il pleut ] ) et ( Dédicace 4 - Peyraud [ Premières Chaleurs - tome 1 - du mois de mai...] ) )

Pour que ma journée "chasse à la dédicace" soit pleinement réussie j'ai acheté le premier tome de la nouvelle série de Cailleaux (nouvelle en 2003), Les Imposteurs pour qu'il me fasse un joli dessin...


Et le gentil auteur m'a dessiné ceci...


Vous avez remarqué, tous les auteurs/dessinateurs me dessinent des nanas sans que je le demande forcement... Je dois faire petit gars abandonné... Pour la petite histoire Cailleaux a raté les fesses de la jeune femme en lui faisant un trop gros popotin ! Un coup de gomme a donc effacé les kilos en trop et un petit fessier est apparu. Sur ma BD on voit encore très bien le premier jet "loupé" malgré le coup de gomme, ça rend le dessin encore plus sympa je trouve... Ca fait accident de dessin !

Alors, Les Imposteurs, c'est bien ou pas ?

Et bah oui c'est bien, c'est même très bien ! La série, qui est une trilogie, nous raconte comment,  dans les années 50 je pense, Albert, un ouvrier journalier qui travaille comme docker va être par le plus grand des hasards pris pour un autre et introduit dans le cercle très très privé des très très riches...
Au début amusé par la méprise, Albert décide d'en profiter mais le malentendu persiste et notre héros trouve alors là le moyen extraordinaire de s'extirper de son milieu et tenter de rester dans le haut du panier... Car Albert est un déçu de la vie. Il sent qu'il n'est pas à sa place dans ses habits de prolétaire, il rêve d'une vie meilleure, d'une vie facile, d'une vie ou tout n'est que légèreté et... Apparence.  Voilà le maître mot de la série... Car c'est un monde trouble qu'il découvre, un monde ou chacun joue un rôle, un monde ou les vraies personnes sont rares, un monde où les imposteurs s'inventent des vies qu'ils ne veulent plus quitter... Un monde cruel qui reccrache rapidement ceux qu'il a accueilli si ceux-ci loupent leur interprétation ou se mettent à improviser...
Cailleaux joue avec brio sur les faux-semblants, les malentendus, les apparences trompeuses, les situations où tout le monde cherche à savoir réellement qui est qui ou plutôt qui est vraiment qui... Réalité et fiction se croisent dans les Imposteurs, la vie est théatralisée et le théâtre raconte la vie...
Une très belle trilogie donc portée par un scénario intelligent et brillant et un dessin très élégant... Lisez les Imposteurs et pênétrez le monde du mensonge et de la futilité, le monde de ceux qui vivent en vase-clos et qui ne s'abreuvent que de champagne... Et essayez de savoir qui est vraiment à sa place...

Les Imposteurs en images et en dates :




Les Imposteurs, Acte I
Auteur : Cailleaux
Année : 2003













Les Imposteurs, Acte II
Auteur : Cailleaux
Année : 2004













Les Imposteurs, Acte III
Auteur : Cailleaux
Année: 2005









Découvrir le monde de Cailleaux : Son site officiel : link

Petit bonus : Le personnage des Imposteurs, Albert, me fait penser à la chanson que chante Gainsbourg dans son premier album, L'alcool, dans laquelle un ouvrier sans le sou rêve de châteaux, de champagne et de poules de luxe... Je ne sais pas si Cailleaux connaissait la chanson avant d'écrire les Imposteurs... J'ai fait le lien entre la chanson et la série bien après la dédicace... Si je le recroise un jour je le lui demanderais !
Pour le plaisir, voici L'alcool de Gainsbourg !



A+ pour + de dédicaces !
Repost 0
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 21:20
Suite du précédent article sur ma rencontre avec Jean-Philippe Peyraud car evidemment je ne suis pas venu avec une seule BD sous le bras pour la séance  de dédicaces... (Pour ceux qui aurait raté le premier épisode, voir :  Dédicace 3 - Peyraud [ Il pleut ] )

Après avoir tendu le magnifique Il pleut et reçu un très joli dessin et bien, parce que je suis un gourmand, j'ai demandé si je pouvais en avoir un autre... Bon de toutes façons il n'y avait presque personne et moi, plus on m'en donne, plus j'en veux !

Et monsieur Peyraud qui est un gentil auteur de BD a evidemment accepté, youpi ! Hourra ! Gloria ! Avé César !

Je lui ai donc tendu ce bel ouvrage...


Et Monsieur Jean-Philippe Peyraud m'a dessiné cela...


Sympa, non ? Voici "Véro", l'un des nombreux personnages de la série Premières Chaleurs.

Premières Chaleurs est LA série de Peyraud. Tome après tome, entre 2001 et 2005, il a dessiné et raconté la vie de jeunes trentenaires parisiens, leurs galères, leurs amours, leurs joies et leurs peines... (Je dis "a raconté mais je ne sais pas si la série est vraiment finie...)
Peyraud aime ses personnages et décrit avec tendresse et réalisme leurs incéssants chassés-croisés. Les personnages s'aiment, se quittent, se perdent de vue, se retrouvent et parlent, parlent, parlent... Car tous sont copains et tous ne peuvent se passer les uns des autres. Peyraud nous propose avec bonheur de suivre leur quotidien, de se fondre dans leur groupe de potes pour écouter leurs confidences, leurs blagues, leurs délires, leurs colères, leurs angoisses... Le tout sans ennuyer le lecteur, je vous le promets ! La série est très agréable à lire et très vite l'auteur nous enchaine à ses personnages que l'ont ne veut plus quitter ! Ca s'appelle le talent ça, non ?
Moi, ces petits bonhommes et ces petites bonnes femmes, je les ai suivi sur trois tomes. Deux autres sont parus depuis... Je crois bien qu'un jour ou l'autre il me faudra retourner les voir pour savoir ce qu'ils sont devenus... C'est une évidence !

Premières Chaleurs en images et en dates :




 Tome 1 : Premières Chaleurs du mois de mai...
  Auteur : Jean-Philippe Peyraud
  Année : 2001










  Tome 2 : Premières Chaleurs du mois de juin...
  Auteur : Jean-Philippe Peyraud
  Année : 2002










  Tome 3 : Premières Chaleurs du mo
is de juillet...
  Auteur : Jean-Philippe Peyraud
  Année : 2003









 
  Tome 4 : Premières Chaleurs - Départ sans préavis
  Auteur : Jean-Philippe Peyraud
  Année : 2004









 
  Tome 5 : Premières Chaleurs - Troubles de voisinage
  Auteur : Jean-Philippe Peyraud
  Année : 2005








Vous voulez en savoir + sur la série ? Cliquez ici : link
Repost 0
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 15:20
Alors là les petits gars... Du lourd ! Il me faut parler de ma plus belle dédicace, celle que m'a fait Jean-Philippe Peyraud dans sa superbe BD : " Il pleut".

Petit historique : Déjà fan du travail de Peyraud j'avais entendu parler de sa venue à Rouen pour une séance de dédicaces dans ma boutique BD préférée, Au Grand Nulle Part. Malheureusement, je ne sais plus pourquoi, j'ai raté le rendez-vous et c'est donc tout piteux que je suis passé à la boutique plus tard pour pleurer sur le comptoir du gérant...


Et là, miracle, ce dernier m'a appris que Peyraud serait le week-end suivant à Caen dans une autre petite librairie, La Cour des Miracles ! Keuoi !!!! Let's go crazy !!! Je suis monté dans la nOnOOï ! mobile le jour J avec mes BD et mon copain Benoit sous le bras (oui, mon copain Benoit, mon pote aventurier, mon collègue de balades et d'excursions autour de la planète !!! [ voir Une journée pas banale à Paris ] et direction la capitale de la Basse-Normandie !



Resultat des courses, une chouette balade dans le centre de Caen (très joli) et des dédicaces !!!




Elle est pas magnifique ma dédicace ??? Peyraud à fait ce dessin au crayon puis à encré le tout avec un petit pinceau... Emotion, émotion, le voir travailler à été un super moment...

Il pleut, qu'est-ce que c'est ? C'est un "One shot"  d'une cinquantaine de pages découpé en petites histoires dont le fil conducteur est la pluie... Chaque histoire nous parle des destins amoureux de trentenaires urbains et farouchement bobos, de chassés-croisés, d'instants perdus ou manqués, de petits et grands bonheurs...
C'est un ouvrage absolument admirable, beau, intelligent, tendre... Une BD à avoir absolument dans sa bibliothèque !


L'ouvrage a été salué par toutes les critiques à sa sortie en 2000 et cela est largement justifié. Avec Il pleut, Jean-Philippe Peyraud a signé une très grande BD...
Repost 0
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 21:11
Pour cette dédicace, ma mémoire me fait défaut... J'ai perdu l'année et le lieu de ce chouette moment... Je dirais (peu sûr de moi) début des années 90 au féstival de la BD de Darnétal (???)

Enfin bref, j'étais fan de la série Aquablue de Cailleteau et Vatine et lorsqu'avec mon copain Florent on a appris leur venue près de chez nous, on s'est rué au salon pour les voir dessiner et pour repartir avec de beaux dessins !

Déjà timide à l'époque, je n'ai tendu qu'une BD aux auteurs alors qu'à l'époque trois tomes étaient déjà parus... Voilà ce que ça a donné :




Je peux vous dire que j'étais fier de revenir à la maison avec la BD sous le bras. Elle est aussitôt devenue une relique mystique à protéger à tout prix !

Mais Aquablue, qu'est-ce que c'est ? C'est une série de SF "à la française" vraiment captivante et réussie... Enfin, c'était comme ça que je le ressentais au début...

Le scénar ? Nao, jeune terrien, se retrouve perdu sur une planète inconnue après le crash du vaisseau spatial à bord duquel ses parents faisaient une croisière. La planète est presque entièrement recouverte d'eau et peuplée d'extraterrestres pêcheurs  et pacfiques (ah ah). Le jeune terrien est adopté par les locaux, devient un des leurs et se marie même des années plus tard avec une belle du coin... (Mi-Nuée, la belle de ma dédicace !) Les années passent, belles et salées jusqu'au jour où des terriens (une multinationale accompagnée de mercenaires) débarquent pour exploiter les richesses d'Aquablue au détriment des habitants (les centrales terriennes entrainent la glaciation accélérée de la planète !) Commence alors une lutte terrible et héroïque pour resister aux méchants envahisseurs ! S'en suit de nombreux rebondissements et 5 tomes pour conclure cette belle aventure riche d'inventions et de trouvailles "science-fictionnesques"...

Oui... Mais. Car il y a un "mais". Les deux compères ont eut la riche idée de se facher après le 4e tome (superbement dessiné et écrit). Resultat, les fans ont attendu de longues années pour lire le 5e et dernier tome des aventures de Nao... ( 5 ans pour être précis) Et pour lire quoi ? Une horrible bande dessinée sans Olivier Vatine !!! Le dessinateur définitivement brouillé avec Thierry Cailleteau a claqué la porte d'Aquablue. C'est donc un autre crayonneux, Ciro Tota, qui a pris la relève et... Et bien c'est affreux, horrible, moche, à gerber... Les superbes dessins de Vatine ont laissé place à d'affreux dessins tout carrés et inexpressifs, sans mouvement... Resultat, c'est raté, l'aventure est gâchée, Nao et les hommes poissons pouvaient bien aller se faire congeler, moi, à ce moment là, ça m'est devenu complètement égal ! Aquablue a perdu son âme en même temps que son dessinateur et, il faut bien l'avouer, l'ensemble vieillit assez mal... Reste ma dédicace, une dédicace de Vatine qui m'empêche de renier totalement la série...

Aquablue en images et en dates :



Tome 1 :
Nao
Scénario : Cailleteau
Dessins : Vatine
1989 (prix Alph'Art Jeunesse à Angoulème)








Tome 2 : Planète bleue
Scénario : Cailleteau
Dessins : Vatine
1989








Tome 3 : Le Mégophias
Scénario : Cailleteau
Dessins : Vatine
1990








Tome 4 : Corail noir   (trop bien !)
Scénario : Cailleteau
Dessins : Vatine
1993








Tome 5 : Projet Atalanta   (berk !!!)
Scénario : Cailleteau
Dessins : Tota
1998







+ de dédicaces BD, clique ici : dédicaces BD
Repost 0
4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 14:50
Youpi, une nouvelle catégorie dans le blog qui fait OÏ ! Il me fallait absolument parler ici d'une de mes passions premières : la BD. Et pour cela, j'ai choisi (pour commencer) de vous présenter les quelques dédicaces que j'ai réussi à glâner à droite à gauche depuis quelques années...

Voici ma toute première dédicace !

En fait elle est dédicacée à la fois à ma grande soeur et à votre serviteur... C'est notre maman qui nous avait fait ce cadeau à l'occasion d'un salon de la BD dans mon bled. Me sachant grand amateur d'Histoire et passionné de BD, elle avait profité de la présence du dessinateur, Alain Robet,  pour nous ramener ce beau bouquin en 1992...

Il s'agit d'une bande dessinée historique tirée à très peu d'exemplaires sur l'Histoire de Rouen (ma ville natale) des invasions Normandes à la première grande Armada en 1989...


Le scénario est de Daniel Pecqueur, les dessins de Alain Robet, les couleurs de Philippe Lang et le conseiller historique est Alain Sadourny, un monsieur que j'ai retrouvé à l'université 3-4 ans plus tard comme prof durant mes études d'Histoire !

Voilà, j'ai pas grand chose à dire sur ce bouquin, seulement qu'il a une valeur sentimentale puisque c'est ma toute première dédicace BD ! Encore merci maman !

A suivre...
Repost 0

Dans Quelle Optique ?

  • : le blOg qui fait Oï !
  • le blOg qui fait Oï !
  • : Voyageurs, Gamers, Legofans, cintrés de la soucoupe, BDphiles,mélomanes, amoureux fous de l'Asie et + et + et + Venez faire Oï ! avec moi !
  • Contact

Blogothèque